Le Caucus de l'aia

Forum de discussion de l'association d'improvisation Antiboise
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Catégorie] Conté ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bougorak
Vizir de calif
avatar

Nombre de messages : 2869
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: [Catégorie] Conté ou pas   Mar 18 Jan 2011 - 15:52

je vous propose d'essayer de clarifier nos positions sur cette catégorie. Attention je ne parles pas ici de la forme, dont differentes ont été abordées par Nolive hier soir mais du fond.

Première démarche recherché la définition sur diffrenets sites:

FIG: pas de catégorie conté mais une catégorie à la manière d'un conte ou légende. Ca implique non pas d'avoir un compteur mais que l'histoire rentre dans la définition du conte. "Contes & Légendes Le conte est un récit qui plonge le spectateur dans un univers déroutant différent du monde réel. La légende est un récit traditionnel où le réel est déformé et embelli. Le conte est basé sur une narration. Il doit comporter une introduction, un développement et une conclusion. Les contes traditionnels ont souvent une connotation morale. "

Rennes, LIP: idem mais avec cette définition "Conte africain, conte érotique, conte urbain, conte pour enfant… Le conteur est toujours en fond de patinoire pour dominer toute la scène."

La brique: Contée :"  Un ou plusieurs conteurs nous racontent une histoire, les joueurs derrière lui l’illustrent, en alternant les phases de contes et de jeu. Peut être décliné : conte pour enfant, conte africain, asiatique etc."

Quelques peu flou mais on peut je pense convenir que la présence du conteur soit attendu par la pluspart des ligues mais qu'elles s'attendent à voir aussi une impro répondant à la définition du conte.

Penchons nous sur la définition du conte: reférence dictionnaire culturel en  langue Française Editer chez Robert sous la direction d'Alain Rey

1/ Recits de faits réels  (histoire , narration, rapport) ce sens n'est plus usité ex: "Votre voyage en Allemagne n'a pas été de tout repos, Faites m'en le conte"

2/Recits de faits , d'aventures imaginaires, destiné à distraire. Les contes appartiennent au genre narratif (exposé détaillé d'une suite de faits dans une forme litteraire)

3/Histoire invraisemblable: baliverne, sornette: aussi peu usité.

reste à nous mettre d'accord sur notre interprétation.

_________________
"Mademoiselle, vous n'avez qu'à vous mettre un poulpe dans le cul "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trandber
Il est temps de penser à la retraite
avatar

Nombre de messages : 1332
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: [Catégorie] Conté ou pas   Mar 18 Jan 2011 - 18:58

Interessant.. petite copier/coller wikipedia :

Le mot conte désigne à la fois un récit de faits ou d'aventures imaginaires et il porte en lui une force émotionnelle ou philosophique puissante.

Le conte de tradition orale a pour cadre narratif principal le monde des hommes, même si celui-ci, notamment dans le cas du conte merveilleux, est souvent en contact avec l'autre monde des morts, des esprits, du petit peuple ou des dieux.

Le terme de conte littéraire n'est donc pas synonyme de conte de fée ou de littérature exclusivement enfantine, contrairement à ce que son caractère volontiers fantaisiste et invraisemblable laisse souvent penser. Cette forme littéraire peut adopter des contenus très diversifiés ; elle ne vise pas nécessairement à émerveiller le lecteur, mais peut également vouloir l'édifier (conte moral, allégorique), l'effrayer (conte d'horreur), l'amuser (conte satirique), etc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.logeen.com
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5275
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Catégorie] Conté ou pas   Mer 19 Jan 2011 - 8:29

Une petite bafouille sur le statut du conteur

Source : http://www.improviser.info/topic1/index.html

J'ai été sensibilisé au conte et à la fonction de conteur lors du passage de Atavi-G Amadegnato à Grenoble, en 2004. Mr Amadegnato est togolais. Ce qui me fait penser que j'ai une conception africaine du conteur.
Mais j'ai aussi l'impression qu'il y des choses transversales qu'on retrouve chez beaucoup de conteurs et conteuses. Voici un condensé de ces choses. C'est une vision parmi d'autres…Je pense que c'est à chacun de bâtir son propre personnage en adéquation avec son sentiment, pour sonner au plus juste…

Celui qui conte règne sur le temps et l'espace qui lui est confié.
Statut de personnage légèrement dominant. Présence, aisance, maîtrise.
Sa voix est posée, ventrale.
Il-le est ancré au sol. Ses bras sont toniques, pas en force mais en puissance contenue.
Son regard est intense, dirigé. Il-le vise les regards des autres
La scène est son espace.Il-le s'y installe de manière à voir tout le monde. Et le public est entre ses mains…

Celui qui conte a une connaissance certaine (ou sait mentir très bien !)
C'est sa connaissance qui lui autorise d'être dominant-e. Il-le Sait.
S'il ment, tout ce qu'il dit « est vrai ».
Tout ce qu'il fait ou dit, il l'a déjà vu ou entendu.
Tout ce qu'il-le dit est ce qui devait être dit.

Celui qui conte recycle.
Il-le sait sait s'imprégner de la culture locale.
Il-le utilise les ritournelles, les jeux d'enfants du passé, les remet à son goût, au goût de l'histoire et les intègre.
De cette manière, il-le se sert de ces éléments autant qu'il les fait réapparaître mais aussi les fait évoluer.

Celui qui conte ambiance ses histoires.
Il-le utilise son corps pour produire les sons, les musiques qu'il lui faut.
Il-le peut adopter des personnages en prenant tous les traits.
Il-le alterne entre son propre personnage et ceux de l'histoire.
Les gestes, peu nombreux mais signifiants et précis précèdent la parole.

Celui qui conte transmet.
Il-le maîtrise son débit de parole.
Le rythme de ses paroles est celui de l'histoire.
Il-le fait très souvent silence.
Les virgules sont des points et les points sont des respirations.

Des mots, des images, du sensationnel ; Des changements de rythmes, de personnages ; De l'émotionnel ; Utilisation d'étaies d'éléments connus ; Statut dominant…


_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5275
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Catégorie] Conté ou pas   Sam 29 Jan 2011 - 20:29

Pour moi, la catégorie "conte" implique un ou plusieurs conteurs qui nous presente une vision d'un événement passé réel ou fictif.

On peut choisir de venir jouer seul sur la patinoire ou dans l'optique du jeu d'équipe, illustrer les propos du conteur.

Après chaque équipe peut choisir durant son caucus de typer son impro avec un style de conte en particulier (Africain, pour enfant, légendes, chinois, etc.)

L'arbitre peut également choisir de reduire le champ des possibles en imposant directement le type de conte sur son carton.

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bougorak
Vizir de calif
avatar

Nombre de messages : 2869
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: [Catégorie] Conté ou pas   Dim 30 Jan 2011 - 10:28

je n'ai pas compris si tu parlais de la catégorie "conté" ou " la maniere d'un conte ou légende".

Je pense en effet qu'il faut faire une différence.



_________________
"Mademoiselle, vous n'avez qu'à vous mettre un poulpe dans le cul "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5275
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Catégorie] Conté ou pas   Dim 30 Jan 2011 - 11:36

Dans mon cas, je parles des deux.

Il y a la contée, catégorie de base au même titre que la chantée ou que la sens parole.

Et de l'autre, les à la manière d'un conte en particulier (Africain, enfants, érotique, légendes, etc.)

Mais dans les deux cas la définition reste la même :

"implique un ou plusieurs conteurs qui nous presente une vision d'un événement passé réel ou fictif"


_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bougorak
Vizir de calif
avatar

Nombre de messages : 2869
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: [Catégorie] Conté ou pas   Dim 30 Jan 2011 - 18:01

Voilà une définition que je vous propose. L'idée étant ensuite que tous nos arbitres utilisent la même pour les matchs à domicile, à l'exterieur on s'adapte.

à la maniere de "Conte ou legende", le conteur n'est pas obligatoire (en comparaison quand on joue à la maniere de Marguerite Duras, nous jouons pas Marguerite). L'histoire est fictive. Elle répond à la définition du conte mais peut prendre une couleur différente suivant le genre africain, asiatique, érotique, merveilleux. etc..

Contée: la présence d'un conteur est obligatoire.
reste un point sur lequel, il faut se mettre d'accord. Selon Greg le conteur raconte un evenement passé réel ou fictif. Autrement dit l'histoire raconté n'est pas necessairement un conte. (exemple: un père raconte à son fils comment il a rencontré sa mère) Votre avis?

_________________
"Mademoiselle, vous n'avez qu'à vous mettre un poulpe dans le cul "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Catégorie] Conté ou pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Outlook: mettre une couleur par catégorie de rdv
» Catégorie
» [Catégorie] Comment envisager une catégorie Eugène Ionesco ?
» Lien photo (avec plusieurs catégorie)
» Petit nom sympa pour la catégorie F3B ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Caucus de l'aia :: Forum ouvert au public :: Parlons de l'impro-
Sauter vers: