Le Caucus de l'aia

Forum de discussion de l'association d'improvisation Antiboise
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Discussion] Le caucus en question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 10:34

Dans l'optique de la finalisation du cours de ce jeudi sur les caucus, j'aurai besoin de votre avis sur la question.

Comment vous concevez ce moment ? Comment vous le ressentez ?

Caucus de Mixte ? Caucus de Comparée ?

Notion de jeu d'équipe dans ces 30 secondes de partage.

Etes vous à l'aise avec cet exercice de style obligatoire que représente le caucus ?

Est-ce que vous arrivez à exister ? A proposer vos idées ? A rebondir sur les propositions ? A jouer la proposition des autres ?

Est-ce que ne pas participer au caucus, ce n'est pas jouer seul ?

_________________
Le ravi de la crèche


Dernière édition par greg. le Jeu 26 Déc 2013 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gaelle
gourou du caucus
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 35
Localisation : boulot
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 10:51

que de questions existentielles!
tu veux qu'on te réponde ici ou tu veux qu'on y réfléchisse pour jeudi soir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alesk
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 931
Localisation : Un chalai à Biottes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 11:08

Bonne question

Je me faisais justement le constat personnel que je suis totalement inexistant des caucus.
Pourquoi?
Je pense que je ne suis pas assez rapide pour degainer une idée dans les 10 premières secondes. Du coup y a toujours qqn d'autre qui degaine plus vite. Peut-être que je me censure trop en voulant aboutir au who? what? where? what for? avant d'énoncer mon idée. Peut-être qu'un mode plus collaboratif permettrrait de ne commencer qu'avec un bout d'idée. A essayer mais je suis sceptique sur le résultat d'un mode collaboratif à 6 en 20 secondes...
En 20 secondes j'arrive a un truc, au moins dans ma tete, et parfois j'ai le temps de le dire entre la 15eme et la 20eme secondes.

C'est pour ça que lorsque je dois aller en mixte j'essaie de le dire avant le debut du caucus, pour avoir ensuite toutes les 20 secondes pour trouver une idée.

Mais en comparée je n'arrive jamais à placer une idée. Sauf lorsque j'ai une envie de placer un schéma, ou une situation de départ à laquelle j'ai pensé avant le match (bouh... c'est pas beau de faire ça)


Dernière édition par Alesk le Mer 23 Mar 2011 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 11:12

Citation :
tu veux qu'on te réponde ici ou tu veux qu'on y réfléchisse pour jeudi soir?

Merci de répondre avant l'entrainement, le but c'est de nourrir ma propre réflexion avec vos remarques pour intégrer vos attentes dans les objectifs de l'entrainement.

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolive
Le caucus, ça sert à rien !
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : dans les toilettes
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 12:03

Citation :
Comment vous concevez ce moment ? Comment vous le ressentez ?

Le caucus est à mon sens l'occasion d'élaborer soit un début d'impro (en mixte, quel personnage, quel lieu) soit un un schéma (mise en scène) ou un style (comparée avec en plus une définition des personnages, de qui commence dans quel lieu)... .

Mixte ou comparée encore une fois on ne doit pas le concevoir de la même façon.
Citation :
Nécessité du caucus ?
]Plus je progresse plus je prends du plaisir au caucus de comparée (genre on fait une feydeau je fais le maitre de maison et c'est madame qui ment, tu fais madame). Bref, les codes sont désormais connus (pour ceux qui ont suivis les entrainements), donc on peut aller vite. Pour ce qui est des mixtes, celui ou celle qui commence l'impro peut demander des idées ou pas; les suivre ou pas. Pour moi pas de partage obligatoire, on peut décider de suivre une idée ou en changer à la dernière minute, du moment qu'on prévient : " OK mais je vais peut-être faire autre chose".
Vous l'aurez compris le seul intêret que je trouve au caucus c'est la comparée, quoique je nuancerais en me disant qu'en mixte "l'idée de l'autre est bizarre je vais voir ce que je peux en faire" bref on peut se lancer des défis (j'ai bien aimé jouer les caucus imposés par d'autres joueurs lors de l'exercice de Jean-Louis)

Citation :
Notion de jeu d'équipe dans ces 30 secondes de partage.
Il y en a toujours pour s'imposer, ce qui me dérange c'est plus ceux qui ne sont pas clairs, pas concis (au bout de 30 s on n'a rien compris)
Citation :

Etes vous à l'aise avec cet exercice de style obligatoire que représente le caucus ?
pas toujours quelquefois je ne me sens pas performant (je n'ai pas réussit à expliquer la situation de départ de manière assez claire, on ne sait pas qui commence ni où on commence)
Ce qui me gêne dans la question c'est le mot OBLIGATOIRE. Mon équipe et moi, on peut très bien décider de ne pas faire du tout de caucus sur l'ensemble du match (le caucus ne doit surtout pas être obligatoire).

Citation :
Est-ce que vous arrivez à exister ? A proposer vos idées ? A rebondir sur les propositions ? A jouer la proposition des autres ?

Rebondir doit-être le bon terme, et pas changer, le tout c'est même d'enrichir, et donc de rebondir.

Citation :
Est-ce que ne pas participer au caucus, ce n'est pas jouer seul ?
--> NON le caucus ne doit pas être ressenti comme une forme dictatoriale obligatoire. On peut aimer suivre les caucus et ne pas les mener je ne vois pas ce qu'il y a de gênant. En revanche ne pas participer et rentrer en comparée et faire autre chose que ceux qui sont rentrés c'est évidemment ne pas jouer en équipe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 12:11

Citation :
Ce qui me gêne dans la question c'est le mot OBLIGATOIRE. Mon équipe et moi, on peut très bien décider de ne pas faire du tout de caucus sur l'ensemble du match (le caucus ne doit surtout pas être obligatoire).

Il faut comprendre "Obligatoire" comme passage obligatoire dans le décorum du match.

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trandber
Il est temps de penser à la retraite
avatar

Nombre de messages : 1336
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 12:47

Interessant.

Mon avis :

1) MIXTE : décider qui y va > la personne a 10 secondes pour construire son personnage + sa "sous quête" / "motivation dans l'impro" >> les autres joueurs lui proposent ensuite d'autres pistes en "vrac" ou des idées supplémentaires que le joueur pourra ou non décider d'utiliser.

>> type de caucus le plus simple à réussir, et chaque joueur peut décider de le jouer comme il veut, puisque c'est lui qui entre dans la patoch', certains aiment être chargé par les autres , d'autres joueurs préfèrent partir sans rien ou avec leurs propres idées.


2) COMPAREE : afin de permettre à chacun d'improviser : simplement décider un LIEU (ex: un sauna) ou une SITUATION (ex : un enterrement) ou un SCHEMA (1,2,3 / policière de sous type "polar") >> PUIS (et c'est la à mon sens l'erreur souvent commise) , ne surtout pas écrire l'histoire dans le caucus mais plutôt que chacun décide quel personnage il pourrait faire dans cette situation / lieu ou schéma .

Ainsi tous les joueurs sont impliqués, déja chargés d'un perso qu'ils maîtrisent ou qu'il ont envie de jouer. Cela permet d'avoir des personnages tous différents dans l'impro, des gens sur le banc prêts à jouer à tout moment car déja impliqués dés le caucus, donc des rebondissements, de la surprise et de vraiment tous improviser et non pas jouer une histoire déjà écrite par un seul joueur dans un caucus.

On évite ainsi les classique "ok suivez moi ..."

C'est une vision personnelle et il y a plein d'autres qui sont tout aussi valables.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.logeen.com
Alesk
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 931
Localisation : Un chalai à Biottes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 15:37

J'aime beaucoup ta proposition Bertrand [img]http://kay

En effet on a souvent tendance à caucuser une histoire en comparée et c'est pour ça qu'on est bridés dans notre créativité et moins en écoute sur ce que proposent les autres...

intéressant de se dire qu'il ne faudrait caucuser qu'une situation initiale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolive
Le caucus, ça sert à rien !
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : dans les toilettes
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 16:48

wahou je suis choqué ! J'espère bien qu'on ne caucus que la situation initiale, sinon ce n'est plus de l'impro. Et le caucus une fois débarassé c'est là que tu improvises :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alesk
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 931
Localisation : Un chalai à Biottes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 17:31

Ben t'es choqué, ne dis pas que tu n'as jamais entendu quelqu'un dire dans le caucus d'une comparée:
"bon l'histoire c'est un gars qui prend une fille en stop, puis il se rend compte que la fille est une de ses ex"

Du coup, pour moi là t'as 2 manières de jouer l'impro: la bonne et la mauvaise.

La mauvaise: tu commences avec un type qui est au volant de sa bagnole, seul.

=> là t'es sûr que les 2 prochaines minutes vont permettre d'arriver au point où il se rend compte que la fille est une de ses ex.
Ca veut pas dire que les acteurs ne vont pas pouvoir se faire plaisir à jouer leurs personnages, à faire intervenir des détails, à improviser des éléments supplémentaires.
Tu ne peux pas dire que c'est pas de l'impro puisque l'histoire est le fruit d'un caucus de 20 secondes et n'a pas été préparée avant le match. Et puis les personnages sont improvisés, la mise en scène est improvisée, les dialogues sont improvisés.
Mais tu as raison que l'histoire dans ses grandes lignes n'est pas spontanément improvisée.

Du coup la bonne: tu commences l'impro avec un mec et une nana qui boivent un café dans à la station d'une aire d'autoroute, gros silences: "alors qu'est-ce que tu deviens? tu fais du stop maintenant?"...

=> on se sert du caucus uniquement comme éléments du passé, et on commence l'improvisation dans la situation juste après


Donc je suis 100% d'accord avec toi Nolive.
Et que je suis persuadé qu'aujourd'hui on est plus d'une fois sur deux dans le premier cas... => il faut changer ça! Merci Greg d'avoir lancé le débat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alesk
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 931
Localisation : Un chalai à Biottes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 17:37

En plus ce qui est souvent très dur à négocier dans nos impros lorsqu'on choisit la "mauvaise" (toujours d'après moi) manière, c'est la transition entre la partie écrite et la suite.
Au bout de 2 min ok il se rend compte que l'auto-stoppeuse est son ex, qu'est-ce qu'on fait maintenant?
Ca fait un léger flottement en milieu d'impro qui n'est pas beau.
Si on commence directement dans le "et après?", ben y aura le flottement au début de l'impro, mais là c'est plus acceptable.
Et une fois l'histoire lancée en mode écriture improvisée, c'est parti pour 4 min sans flottement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 18:03

En fait, tout dépend comment on conçoit au départ le caucus.

Est-ce qu'il s'agit du point de départ de l'improvisation ?
Ou
Est-ce une trame de jeu ?

C'est un débat très intéressant mais ce qui m'interesse aujourd'hui c'est notre vie d'équipe dans le caucus.

On a tous des "méthodes" de fonctionnement pour les caucus de mixte et de comparée mais comment ne pas remarquer que les idées viennent toujours un peu des mêmes (les plus rapides, ou les plus confiants)

Comment ouvrir le caucus à tous pour découvrir les univers de chacun ?

On a que 20 secondes c'est vrai, mais c'est 20 secondes ne sont-elles pas précieuse pour jouer autres choses ? Jouer dans un autre univers, avec des codes différents ?

Beaucoup aime partir sans caucus, poser un personnage et se laisser porter par l'improvisation. Ok, c'est bien, mais les départs ne sont-ils pas alors toujours les même ? Les personnages récurrents et répétitifs ?




_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolive
Le caucus, ça sert à rien !
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : dans les toilettes
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 18:20

Alesk a écrit:
En plus ce qui est souvent très dur à négocier dans nos impros lorsqu'on choisit la "mauvaise" (toujours d'après moi) manière, c'est la transition entre la partie écrite et la suite.
Au bout de 2 min ok il se rend compte que l'auto-stoppeuse est son ex, qu'est-ce qu'on fait maintenant?
Ca fait un léger flottement en milieu d'impro qui n'est pas beau.
Si on commence directement dans le "et après?", ben y aura le flottement au début de l'impro, mais là c'est plus acceptable.
Et une fois l'histoire lancée en mode écriture improvisée, c'est parti pour 4 min sans flottement.

moi je pense que les joueurs inexpérimentés choisissent la "mauvaise" en se disant comme ça je tiens mon histoire, c'est le syndrome de la peur du vide. Normal. J'ai réalisé perso que je ne prenais pas assez de risques lors de notre master avec Cécile Giroud "tu sais où tu vas, t'es déjà plus en train d'improviser". C'est extrémiste certes, mais super intéressant, en effet l'impro c'est aussi aller vers l'inconnu (tiens ouvrons cette porte, je ne sais pas ce qu'il y a derrière). Quand l'inconnu ou le grand vide devient une "drogue" plus une "peur". Mais cela demande déjà d'avoir dépassé le stade je sais où je vais et je suis capable d'y aller. Tous les joueurs, joueuses doivent par conséquent passer par cette étape, elle est normale. A titre perso, je crois que je commence à improviser, après 5 ans de pratique, du moins dans le sens de Giroud.

Toutefois l'impro théâtrale c'est aussi crée une ambiance, être capable de créer une impro de 5 minutes avec deux personnages assis sur un banc, et créer une ambiance, une atmosphère. Etre capable d'improviser sur l'art du rien, à la manière de Duras dans "le square". L'impro dans le match est trop souvent génératrice d'impros non théâtrale parce qu'il y a un sur-jeu dans les personnages, parce que la mise en scène est nulle ou parce que l'écriture est mauvaise.
C'est la différence entre de l'impro de divertissement et de l'impro "artistisque", si nous sommes plus ou moins à l'aise dans la première, nous sommes loin de la deuxième, d'ailleurs peu d'équipes en France sont capable de "toucher" l'impro artistique. Le match s'y prête peu de par le décorum. Mais bon je dérive...

N'oublions pas que l'impro c'est "j'écris, je joue, je mets en scène". Alors considérons le caucus comme un point de départ, et n'ayons pas peur d'explorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 18:59

Bien vu Nolive la notion d'étape dans le gestion des caucus en fonction de l'expérience en improvisation.

ça complique encore plus la notion de partage lors du caucus car nous sommes tous possiblement à des étapes différentes face à lui, avec des attentes différentes.

Est-ce quelqu'un voudrait s'exprimer sur la notion de frustration face à une équipe dans lequel il n'arrive pas à s'exprimer lors d'un caucus (Proposition mais aussi envie) ?

Les fameux :
Oh non, on va pas jouer encore ça ?
Et si on faisait un accouchement ?
On va être des fraises dans une barquette.

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niko
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 905
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Mer 23 Mar 2011 - 21:10

J'aime bien ce que je viens de lire. J'ai aprécié qu'Alesk se soit exprimé sur son ressenti. Je suis globalement en phase et j'ai peut être une pierre à apporter.

En mixte :
- En connaissant le joueur qui rentre avant l'énoncé du thème on peut gagner 5 à 10 sec. sur le caucus (ex: "ok, prochaine mixte j'y vais").
- Priorité au joueur qui rentre pour se charger (ex: "je suis..., je fais..., je ressens...")
- Les autres lui suggèrent des idées concises sur le mode oui et. Celui qui rentre fait le tri, c'est lui qui pilote.
Du coup cela ne devrait pas générer de frustration.

En comparé :
- On a pas le temps de choisir entre plusieurs idées de départ, on a pas le temps de critiquer. Il faut rester en mode oui et.
- Je pense qu'il faut tourner dans l'équipe pour que chacun ait l'occasion d'énoncer un caucus. En moyenne on a 6 comparées dans un match...CQFD
- On peut comme en mixte désigner le prochain leader de comparé (façon master class de David: c'est l'histoire de qui? ). Je l'ai testé en tant que coach et je n'ai pas noté de frustration par rapport à ça.
- Je ne crois pas trop au thème qui n'inspire pas. Ce que l'on veut en caucus c'est la situation de départ, pas toute l'histoire donc on est pas obligé de foncer dans le thème dès le début (sauf peut être sur une 30 sec. et encore...).
- J'aime bien l'idée de Bertrand, chacun pense à un personnage qui pourrait intervenir dans l'impro.
- Par contre tout le monde n'est pas à l'aise avec toutes les catégories. Faut les avoir bossées. Donc, avant le match, on peut se dire entre nous les catégories sur lesquelles chacun est à l'aise ou pas (par ex "j'aimerai bien leader une policière si y'en a une qui tombe"). Ca aussi, ça peut permettre de limiter les frustrations et d'économiser un temps précieux sur "le bon qui y va ?" qu'on ne devrait plus entendre. Et puis celui qui est à l'aise sur plusieurs catégories aura plus de chance de leader, normal, c'est le boulot qui paye.
- Même chose pour les schémas

En bref,
1) Savoir faire une proposition claire,forte et consise en caucus (comme en impro) et qui plus est, adaptée a la durée et à la catégorie, ca se bosse !
2) Faire tourner le lead (en caucus et en impro); avec un coach c'est plus facile; sinon ca marche avec un peu de discipline et beaucoup de respect entre nous. Ca, ca ne se bosse pas. C'est un état d'esprit !


_________________
Heureux les félés car il laissent passer la lumière [Michel Audiard]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 10:04

Merci pour votre contribution, d'autres avis de nos plus jeunes improvisateurs ?

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyril
Grand calif des lapins
avatar

Nombre de messages : 552
Age : 35
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 23/09/2010

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 12:04

* Comment vous concevez ce moment ? Comment vous le ressentez ?
Pour moi c'est surtout la prise de décision de qui y va. Après, on a tendance a trop suivre dans le caucus ce qui est dit par les membres de l'équipe et des fois ça va contre l'inspiration personnelle du joueur à ce moment du match. Donc il faut être capable d'être à l'écoute de l'équipe mais de pas contrarier son envie en se faisant imposer un personnage.

* Caucus de Mixte ? Caucus de Comparée ?

Caucus de mixte doit se contenter d'une approximation de lieu et d'un début de personnage. A trop guinder le perso des fois la rencontre avec l'équipe adverse ne se fait pas car les 2 essaient d'imposer leur caucus
Caucus de comparé, mise en place de la situation et des perso initiaux voir du schéma mais pas plus car là aussi des fois on impose un objectif qui au final se case mal dans le déroulement de l'impro et freine la recherche d'évolutions alternatives.


* Etes vous à l'aise avec cet exercice de style obligatoire que représente le caucus ?
Bof, ca vient pas tout de suite et des fois je ressent une frustration de partir sur des propositions d'un autre car plus rapide dans l exposition de son idée. Mais je jette pas la pierre car si on attend que l'idée vienne, des fois elle ne vient pas et on arrive sur la patinoire en slip.

* Est-ce que ne pas participer au caucus, ce n'est pas jouer seul ?
Non je pense pas car il se passe beaucoup pendant l impro sur le banc et les discussions amène parfois des idées pour relancer l'impro.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camou
mark Zuckerberg du terrier
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 31
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 13:37

greg. a écrit:

C'est un débat très intéressant mais ce qui m'interesse aujourd'hui c'est notre vie d'équipe dans le caucus.

On a tous des "méthodes" de fonctionnement pour les caucus de mixte et de comparée mais comment ne pas remarquer que les idées viennent toujours un peu des mêmes (les plus rapides, ou les plus confiants)

Comment ouvrir le caucus à tous pour découvrir les univers de chacun ?

On a que 20 secondes c'est vrai, mais c'est 20 secondes ne sont-elles pas précieuse pour jouer autres choses ? Jouer dans un autre univers, avec des codes différents ?

Beaucoup aime partir sans caucus, poser un personnage et se laisser porter par l'improvisation. Ok, c'est bien, mais les départs ne sont-ils pas alors toujours les même ? Les personnages récurrents et répétitifs ?




Personnellement je vis tres bien les caucus de mixte et j'ai un peu plus de mal en comparee (j'aime pas les comparees bouuuuh ^^).
En mixte je trouve souvent rapidement une idee. Ca me fruste d'ailleurs parfois quand je ne suis pas le premier a trouver une idee ^^. Je me base sur les types de personnages que j'aime jouer et un sentiment en particulier (un vendeur de chaussettes parano). Ensuite je base le but et enjeux de mon personnage en fonction du theme propose.
Comme le precisait Niko, je pense qu'il faut, avant meme le debut du caucus, determiner qui rentre en premier. Et c'est a cette personne de trouver un personnage qui correspond a son univers.

En comparee je prends moins d'initiative. Il faut imaginer une situation, et ca je ne sais pas tres bien faire... Autre chose : on caucusse durant 19 secondes, ca permet de nourrir le caucus, et on prend une seconde pour determiner qui y va, qui fait quoi, ect... Et ca me derange un peu, car au final on ne sait pas trop comment s'y prendre au tout debut de l'impro. On n'a pas le temps de charger son personnage, etc etc

_________________
Camille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 14:16

Piste intéressante à travailler ensemble lors de l'entrainement de ce soir, on va essayer de faire bouger ça.

Citation :
En comparee je prends moins d'initiative. Il faut imaginer une situation, et ca je ne sais pas tres bien faire... Autre chose : on caucusse durant 19 secondes, ca permet de nourrir le caucus, et on prend une seconde pour determiner qui y va, qui fait quoi, ect... Et ca me derange un peu, car au final on ne sait pas trop comment s'y prendre au tout debut de l'impro. On n'a pas le temps de charger son personnage, etc etc

Idem pour Cyril sur ce point :

Citation :
Bof, ca vient pas tout de suite et des fois je ressent une frustration de partir sur des propositions d'un autre car plus rapide dans l exposition de son idée. Mais je jette pas la pierre car si on attend que l'idée vienne, des fois elle ne vient pas et on arrive sur la patinoire en slip.

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alesk
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 931
Localisation : Un chalai à Biottes
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 16:31

Ca c'est du teaser d'entrainement Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 17:19

DVD, T-SHIRT, CASQUETTE en vente après l'entrainement !

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nolive
Le caucus, ça sert à rien !
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : dans les toilettes
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Jeu 24 Mar 2011 - 17:23

l'an passé tu vendais des slips c'était plus glamour :-) !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   Ven 25 Mar 2011 - 12:04

A retenir de l’entrainement de hier soir :

Tout le monde a la capacité de proposer des idées pendant le caucus.

Il faut prendre le caucus comme une chance de jouer en équipe et de découvrir d’autres univers. (Attitude positive)

On ne doit pas se faire assommer par le thème. Il faut le considérer comme motivant non assommant ! C’est la porte qui s’ouvre sur l’impro, la prémière étape avant la rencontre en mixte, ensuite ça va devenir autres choses et c'est normal !

Il n’y a pas de bon ou de mauvais thème, c’est juste un point d’entrée, ce n’est pas l’impro, c’est un support de créativité. On peut le détourner, l'évoquer, le garder en sous texte, le dire mais veiller à ne pas nous laisser emprisonner par lui pour être ouvert à la suite et donc à la construction avec l'autre.

Il faut d’abord « être » pour pouvoir « devenir », « il faut savoir qui je suis pour vivre une histoire ». Etre claire dans sa propositon de départ pour apporter des éléments pour construire la situation initiale de l'impro avec l'autre (lui donner matière à jouer, à réagir et composer avec sa proposition).

Système de caucus travaillé hier soir :

MIXTE :
1. Qui y va ? (Mouvement du groupe pour mettre sur la patinoire celui qui y va !)
2. Personnage ?
3. Objectif ?
4. Enjeux ?

COMPAREE :
1. Situation de départ
2. Qui est là ?
3. Quel est l’enjeu de la situation ?
4. Mise en scène ? Schéma ?

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Discussion] Le caucus en question   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Discussion] Le caucus en question
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Discussion] Le caucus en question
» [Discussion] les caucus en mixte
» Question home cinema
» Achat vespa - question de novice
» Question langue Elfique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Caucus de l'aia :: Forum ouvert au public :: Parlons de l'impro-
Sauter vers: