Le Caucus de l'aia

Forum de discussion de l'association d'improvisation Antiboise
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Article] Caucus de comparée : Par quel bout le prendre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: [Article] Caucus de comparée : Par quel bout le prendre ?   Mer 14 Jan 2015 - 9:36

Caucus de comparée : Par quel bout le prendre ?

Le caucus de comparée est l’occasion de mettre en place un jeu  d’équipe et  de dépasser l’étape de la rencontre (mixte).

Il est de coutume de proposer dans le caucus de comparée une idée générale de l’improvisation avec situation de départ et de rajouter éventuellement un outil de mise en scène (en prenant garde de ne pas écrire l’impro dans le caucus ou d’utiliser une tomate récurrente).

On se focalise alors comme pour la mixte sur le traitement du thème comme élément primordial du carton de l’arbitre.

Pourtant, il existe un paramètre plus important que le thème pour une improvisation comparée à mes yeux, il s’agit de la durée de l’improvisation.

C’est le point clé à la naissance du caucus. En effet, on ne va pas traiter une improvisation  comparée de 30 secondes comme une de 3 minutes ou encore de 5 minutes.

Il faut alors prendre conscience qu’il faut « en gros » compter 30 secondes de paroles par joueur présent dans une improvisation. Il ne s’agit pas jouer avec des chronomètres ou de toujours jouer de la même façon en fonction des durées mais d’adapter notre écriture et nos interventions en fonction de cette échelle « fictive et arbitraire ».

Si on veut, par exemple, rentrer à 6 joueurs sur une improvisation de 1 minute, il va nous falloir adapter la répartition du temps de parole, trouver des astuces scénographiques, utiliser des outils narratifs comme le chœur ou le jeu en une seule entité.

Mais on peut également, conscient de la durée, décider de n’envoyer qu’un ou deux joueurs qui vont ainsi avoir plus de temps de paroles et donc proposer un traitement différent.

D’ailleurs, je trouve que les équipes d’impro ont de plus en plus tendance à engager l’ensemble des joueurs sur les comparées, c’est ce priver de très belles scènes non ? D’avoir plus d’espace pour improviser sur des durées courtes ?

Ça demande de la générosité car il faut accepter d’offrir aux autres joueurs un temps de jeu à lui ou à eux mais c’est ça aussi le jeu d’équipe, faire des choix et proposer  de la variété.

A la lecture de la durée de l’improvisation, on doit avoir en tête une petite grille de traitement avant de s’intéresser au « qui ? » et de placer la situation de départ.

Certains improvisateurs aiment partir de rien et laisser venir les choses, c’est louable, mais seulement sur une improvisation qui va durer un certain temps.

Sur des durées courtes (nombreuses en match), si on désire offrir un jeu d’équipe, il faut adapter le contenu du caucus à la durée.

Pourquoi s’acharner à vouloir écrire une histoire en 2 minutes ? Non, il faut partir dans le vif du sujet savoir ce qu’on l’on joue, qui est qui. J’irai même plus loin, dans la cadre di impro de moins de 2 minutes, on peut intégrer la chute dans le caucus et se focaliser sur notre interprétation.

A l’inverse, au-delà de 3 minutes, on peut partir d’une situation, la vivre  et se laisser surprendre par l’instant.

Faites le test !


Dernière édition par greg. le Sam 19 Sep 2015 - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niko
A droite de dieu
avatar

Nombre de messages : 905
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: [Article] Caucus de comparée : Par quel bout le prendre ?   Mer 14 Jan 2015 - 10:55

Je reprend un fil de discussion ouvert il y a quelques temps pour brasser différentes idées sur le caucus en comparé :

Alesk : En comparée je n'arrive jamais à placer une idée. Sauf lorsque j'ai une envie de placer un schéma, ou une situation de départ

Alesk : on a souvent tendance à caucuser une histoire en comparée et c'est pour ça qu'on est bridés dans notre créativité et moins en écoute sur ce que proposent les autres...intéressant de se dire qu'il ne faudrait caucuser qu'une situation initiale...

Nolive : Je prends du plaisir au caucus de comparée quand les codes de la catégories sont connus de tous les joueurs

Bertrand : simplement décider un LIEU (ex: un sauna) ou une SITUATION (ex : un enterrement) ou un SCHEMA (1,2,3 / policière de sous type "polar") >> PUIS (et c'est la à mon sens l'erreur souvent commise) , ne surtout pas écrire l'histoire.

Nolive :  je suis choqué ! J'espère bien qu'on ne caucus que la situation initiale, sinon ce n'est plus de l'impro. Et le caucus une fois débarassé c'est là que tu improvises.

Alesk : on peut se servir du caucus uniquement comme éléments du passé et on commence l'improvisation dans la situation juste après.

Alesk : une fois l'histoire lancée en mode écriture improvisée, c'est parti pour 4 min sans flottement.

Nolive : N'oublions pas que l'impro c'est "j'écris, je joue, je mets en scène". Alors considérons le caucus comme un point de départ, et n'ayons pas peur d'explorer.

Niko : avant le match, on peut se dire entre nous les catégories sur lesquelles chacun est à l'aise ou pas. Ca aussi, ça peut permettre de limiter les frustrations et d'économiser un temps précieux sur le "bon qui y va ?"

_________________
Heureux les félés car il laissent passer la lumière [Michel Audiard]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Article] Caucus de comparée : Par quel bout le prendre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Article] Caucus de mixte
» [Article] Caucus de mixte sans coach
» Quel vue pour la catégorie à 25euros?
» Quel genre de sacs portez-vous?
» Quel Bridge choisir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Caucus de l'aia :: Forum ouvert au public :: Parlons de l'impro-
Sauter vers: