Le Caucus de l'aia

Forum de discussion de l'association d'improvisation Antiboise
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
greg
Je suis une légende
avatar

Nombre de messages : 407
Date d'inscription : 17/01/2006

MessageSujet: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Lun 2 Avr 2007 - 18:06

Les 30 premières secondes qui comptent !

En recrutement, on a l’habitude de dire :

5 minutes pour convaincre
Au travail, lors d'un entretien, d'une négociation ou d'une intervention publique, tout se joue dans les premières minutes.


En hôtellerie, on a l’habitude de dire :


Les 5 premières minutes « C'est le moment crucial où le client va nous aimer ou pas », explique-t-on dans les palaces, où le premier contact avec le visiteur répond à un cérémonial planifié. De l'art d'en faire beaucoup sans en faire trop...

Je pense qu’on peut appliquer la même importance aux 30 premières secondes d’une impro.

Cela fait déjà plusieurs matchs que nous avons un soucis avec ces 30 premières secondes !

Voici une vision toute personnelle de ce constat :

Nous ne voulons pas être rude en début d’impro et nous mettre à l’écoute de l’équipe adverse.

Résultat : Nous ne jouons presque jamais nos caucus et les autres équipes peuvent avoir l’impression que nous n’amenons jamais d’idées au début des impros. Nous perdons dès le départ le LEAD et nous venir nourrir l’impro mais dans la position du suiveur.

Je pense, qu’il ne faut pas considérer comme une rudesse le faite de nourrir l’improvisation dès le départ en présentant la couleur de son caucus ou de son personnage… mais encore faut-il le faire !

On peut se plaindre d’une différence de rythme entre notre équipe et d’autres mais est-ce que nous n’obligeons pas les autres équipes à forcer le pas par notre passivité de départ ?

En effet, c’est la rencontre entre deux caucus qui permet l’alchimie de l’impro !

Et c’est la que commence l’écoute et la construction… il faut alors raccrocher les wagons sans écraser l’idée de l’autre… hors depuis plusieurs matchs… nous ne proposons pas notre caucus dans les premières secondes…

Vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caucus.bbgraph.com
Nolive
Le caucus, ça sert à rien !
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : dans les toilettes
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Lun 2 Avr 2007 - 18:30

c'est exactement ce que je voulais te faire travailler dans un de mes entrainements (l'exercice que tu n'avais pas compris). Le travail d'une ouverture claire permet de donner une situation de depart a une improvisation, cela sans rudesse (puisque tu n'imposes pas le personnage de l'autre adversaire) mais tu proposes. La limite entre les deux est assez fine, mais existe. Si je commence une improvisation en disant "L'explosion a fait 10 morts, dont ta femme" en m'adressant a l'autre joueur, j'ai amene une proposition forte avec une situation de depart ainsi qu'un passe au debut "reel" (ou immediat) de l'improvisation.

autre example "je veux que ce soit toi qui m'opere du cerveau" etc..

cela peut permettre de jouer ton caucus sans rudesse. Mais je t'avouerai que c'est pour moi ce qu'il y a de plus difficile, la qualite de l'ouverture. J'aimerai bien avoir l'avis de mon petit Philou la dessus. Je pense que faire des ouvertures de qualites demande aussi de l'experience. C'est que j'avais essaye fort maladroitement de vous faire travailler, mais j'avoue que je n'ai pas trouver de methode miracle, et j'ai beau chercher pour le moment je ne vois pas d'exercice permettant de developper ce sens de l'ouverture (mais je suis sur qu'il y a un moyen efficace de le faire travailler).

Ensuite a titre personnel, cette periode de 30s est quelque fois rebartbative, si tu as une bonne idee et que le personnage de l'equipe adverse peut s'y integrer alors GO ! tu peux y aller au bout de 10s.. enfin c'est personnel et la je vais peut etre me faire taper dessus..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Etoile montante
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 27/01/2006

MessageSujet: tout n'est question que de niveau   Lun 14 Mai 2007 - 22:54

l'idée d' être en observation pendant 30 secondes est principalement adapté aux débutants en impro, aux joueurs dont l'écoute n'est pas optimal "observe l'autre, soit pret à l'écouter", elle évite un conflit brutal qui pourrait apparaitre.

Mais il est clair qu'en progressant elle peut être oublié ou au moins réduite (en effet comment se permettre de perdre 30 secondes sur une impro de 3mn).
d'autres possibilites s'offrent:

-le départ sans caucus voyons ce que tu m'amènes, toutes les manières j'ai pas grand choses.

-J'ai vraiment une super idée ça me ferait chier de ne pas la jouer je joues des coudes, viens chez moi , on va s'éclater

-ok , t'es pressés je te suis mais des que la possibilité de raccrocher mon caucus appararaitra je ne la raterai pas


-Quand on lit certaines analyses d'impros dans Gravel, il semble que la volonté des joueurs soient d'obliger l'autre a accepter votre caucus par un jeu de suggestions qui le contraignent de lui même à y entrer.


en fait je ne crois qu'il n'y ait de meilleurs solutions c'est le jeu qui créera les possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Lun 14 Jan 2008 - 15:11

Je reviens sur mon questionnement... les premières secondes d'une impro !

Je viens de finir : ASTUCES ET MANIPULATIONS MENTALES de LABIGNE J. un cadeau de Noël un peu bizarre mais une lecture enrichissante finalement.

http://www.cultura.com/7974/Livre/Litterature/Romans-Francophones/ASTUCES-ET-MANIPULATIONS-MENTALES.htm?id=1255562

J'ai bien aimé à l'intérieur le chapitre sur la notion de « profil » dont je me permet de retranscrire un petit résumé :

« 1- Au delà des mots : Une grande part de la communication passe par ce que nous ne disons pas… que peut-on classer dans le non-verbal ? Les expressions du visage, les gestes, les postures, le regard, le rythme et le timbre de la voix. En prêtant attention à tout un ensemble de mimiques que l’on appelle les micro-comportements, vous pourrez en apprendre beaucoup sur ce qu’un interlocuteur à dans la tête. Certains d’entre nous sont capable de dresser des profils d’un individu »

Le but n’est pas de tomber dans un travers à la mode en recrutement ou apparemment chez les illusionnistes, c’est de croire que les interprétations de tel ou tel comportement sont des règles figées. Chacun de nous à sa propre gestuelle sans que celle-ci induise forcément l’interprétation correspondante référencée dans un dictionnaire.

C’est en inversant ce point de vue sur cette pratique que cette interprétation devient intéressante dans le cadre de l’impro.

Je peux donc, dès les premières minutes de mon impro, transmettre des informations non-verbales à mon partenaire, lui permettant de prendre ou non en compte ma proposition mais d’avoir des pistes de construction commune pour la suite.

Le fait d’endosser un personnage « fort » en entrant dans la patinoire n’en est-il pas la démonstration extrême.

Est-ce que le choix du « pas de caucus » dans ce cadre ne devient pas restrictif ?

Je rentre sur la patinoire avec une attitude neutre et je vais composer avec l’autre. Est-ce que le premier des partages, n’est-il pas de poser un cadre ou donner à l’autre une rapide lecture de ce que je suis sans passer par une rudesse verbale ?

« 2- Moins de cinq minutes : c’est le temps qu’il faut à une personne que vous rencontrez pour la première fois pour se faire une idée de votre personnalité… C’est un peu court, et assez injuste, car on imagine bien que cette évaluation hâtive peut facilement conduire à des erreurs de jugements. Néanmoins, c’est la nature humaine… »

On peut continuer le parallèle avec une improvisation mixte, on remplace les cinq minutes par une poignée de secondes. Le joueur adverse effectue une lecture rapide de ma proposition non verbale et en absence de message, ce dernier embraye sur son caucus et prend la décision de diriger l’impro.

On peut alors sentir une certaine rudesse de la part de l’autre mais c’est un réflexe naturel de défense de sa part… bon, il vient avec rien… il faut que je prenne le lead pour poser une situation et ensuite revenir vers lui.

Mise en pratique : Le spectacle des Zapapeurs

J’ai rencontré (et je rencontre encore) une grande difficulté à rentrer dans le concept d’impro sans caucus du spectacle des zapapeurs. Je m’explique :

C’est un exercice périlleux car les deux acteurs de départ sur chaque exercice arrivent en jeu sans caucus. On peut alors dire que les deux acteurs vont se laisser porter par le canevas de l’exercice mais ne pas vraiment composer ensemble dès le départ. Il est très tentant de se réfugier alors derrière « son personnage » de la vie quotidienne.

C’était ma première vision de ce spectacle, je dirais mon premier positionnement, je vivais alors très mal certaines soirées car j’avais l’impression de suivre mes différents partenaires et de ne pas arriver à construire ensemble, à partager.

J’ai essayé de comprendre mon ressentit, c’est encore en court d’ailleurs, et j’ai pris la décision d’appréhender différemment chaque exercice.

Je rentre en jeu avec un profil (Un personnage et un lieu ou une situation), je ne vais pas prendre la parole pour faire découvrir ce profil mais installer une gestuelle indiquant à l’autre des éléments de proposition.

Sur le papier, ça à l’air facile mais c’est pas évident de prendre le temps de prendre en considération les messages non-verbales de l’autre.

Quand on parle de non-verbale, on est obligé de s’intéresser au silence :

« 3- Fréderic Dard disait : L’homme ne s’exprime pleinement que par les silences. Au cours d’une conversation, un silence prolongé fait peur, il met mal à l’aise, il tend à être comblé, rompu… »

Idem en début de mixte, on ne veut pas laisser du "vide", la parole arrivent souvent dès les cinq premières secondes.

« 4- et pourtant, savoir le garder peut vous donner un réel ascendant sur vos interlocuteurs. Cet artifice dramatique permet de faire monter la tension, de mettre en place un connivence avec son partenaire ou le public, de créer une attente et de suspendre le public à vos lèvres »

Je rajouterais de profiter de ce silence pour communiquer de manière non-verbale avec le public ou son partenaire pour faire avancer l’histoire, intégration du « non dit » ou créer un effet visuel.

Affaire à suivre, votre opinion sur la question ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bouss
Dopé au caucus
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 43
Localisation : Team Roquette
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Lun 14 Jan 2008 - 16:46

du haut de mon inexpérience, je suis plutot voire 100% d'accord avec l'analyse des "non silences" des déclenchements d'impro.
Tout comme la voix, la gestuelle ou l'attitude peuvent tout aussi bien devenir une "rudesse", en tant que composantes à part entière de notre communication.
J'ai entendu quelques conversations sur le sujet (caucus, départ, etc), et j'ai du en louper bien d'autres... avoir son caucus c'est bien, mais je suis pas pour l'imposer (s'il s'agit d'une situation ou d'une partie d'histoire). Garder son perso c'est bien, mais il faut savoir (et accepter) s'en sortir en 3/10e de seconde si le collègue nous amène ailleurs, sans lui en vouloir plus que ça. Etait ce un manque d'écoute de sa part ou un manque de lisibilité de la notre? Peu importe le "coupable", l'impro doit se jouer
Je suis fasciné par les "pros" (les finales mondiales) qui démarrent en 5 secondes et de manière tellement fluide! Je sais pas ou est l'astuce mais c'est bluffant.

PS: je suis ptet complètement à coté de la plaque m'en voulez pas lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.drag-e-bouss.com
Nolive
Le caucus, ça sert à rien !
avatar

Nombre de messages : 2104
Localisation : dans les toilettes
Date d'inscription : 14/02/2006

MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Mar 15 Jan 2008 - 15:46

attention Bouss, nous avons une tendance quelquefois a etre trop poli. Pour certains, cela est du a la qualite de leur ouverture (pas claire, maladroite, et/ou ambigue) du coup ils oublient leur caucus au profit de celui du joueur d'en face.
Je ne suis pas contre laisse son caucus de cote, mais seulement si la proposition en face est meilleure, si le caucus ne peut s'adapter dans cette premiere proposition.
Le ressenti de joueurs (bons) mais tres (trop) polis n'est pas toujours bon quand ils jouent avec des joueurs plus faibles. Il ne faut pas hesiter a prendre le lead MAIS faire en sorte de rendre l'autre interessant. laisser un temps a l'autre de faire sa proposition, il ne le fait pas, alors je continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Mar 15 Jan 2008 - 17:29

Assez d'accord avec Nolive... c'est ce qu'on a vu avec le match des suisses avec l'impro où il y avait Manu1 et Maxime.... la schizophrène je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Simon
Machine à blagues
avatar

Nombre de messages : 887
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Mar 15 Jan 2008 - 17:51

Je suis plutot d'accord avec Nolive aussi.
Avant j'avais beaucoup plus tendance a abandonner volontiers mon caucus et partir sur l'idee de l'autre (trop poli).
Depuis je pense que pour peu que l'idee du caucus soit "correcte", on peut l'utiliser 9 fois sur 10 en apportant quelque chose d'interessant a l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Mer 16 Jan 2008 - 13:49

Je suis d'accord avec Bougo quand il dit que les 30 première secondes d'observation sont valable au stade "apprentissage des joueurs des regles du match d'impro"...
Je crois qu'il serait vraiment bon de travailler nos impros en match comme en cours/atelier quand on ab déjà une certaine expérience en match... à savoir :
- qui suis-je (personnages et attributs)... 5 premières secondes ?,
- quelle attitude ou sentiment ai-je (je suis dégoûtée et en colère par ex)... dans les 10 seconcondes,
- quelle est ma quête (je suis déjà au coeur de l'histoire et j'ai un but à atteindre) avant les 30 premières secondes...

En gros, dans les 30 premières secondes, le public connaît les personnages, où ils sont, quel est leur but.

Ce n'est que mon avis... mais je crois que le public et les joueurs s'ennuient quand ces 3 principes ne sont pas clarifier dès le début...
l'histoire patauge, le public ne suit plus et le joueur oublie de construire...
Revenir en haut Aller en bas
greg.
Big brother du caucus
avatar

Nombre de messages : 5338
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   Mar 12 Fév 2008 - 14:03

Citation :
Je suis d'accord avec Bougo quand il dit que les 30 première secondes d'observation sont valable au stade "apprentissage des joueurs des regles du match d'impro"...

Pour moi, les 30 premières secondes d'observation sont valable pour les nouveaux et pour les anciens.

Je m'explique, celui qui ne prend pas le temps d'observer, prend-il le temps de jouer avec l'autre ? De connaitre sa nature, sa proposition ?

Partir tout de suite, c'est pas partir seul ?

Citation :
En gros, dans les 30 premières secondes, le public connaît les personnages, où ils sont, quel est leur but.

Tout à fait d'accord avec toi la dessus cath', je souligne : connaît les personnages

_________________
Le ravi de la crèche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Discussion] Les 30 premières secondes qui comptent !
» [INFO/DISCUSSION] HTC 10, Premières impressions
» Mes premières photos argentiques avec l'OLYMPUS OM-10
» Enid Blyton, biopic de la BBC + discussion sur son oeuvre
» Ma première aquarelle....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Caucus de l'aia :: Forum ouvert au public :: Parlons de l'impro-
Sauter vers: